Accueil > Ciné-club "Au p’tit seize" > Ciné-club à Saint-Rivoal : le 31 janvier 2020

Ciné-club à Saint-Rivoal : le 31 janvier 2020

jeudi 16 janvier 2020, par herker

Vendredi 31 janvier, le P’tit Seize vous propose

LES CAMARADES

un film en noir et blanc de Mario Monicelli, de 1963, Avec : Marcello Mastroianni, Bernard Blier, Renato Salvatori, Folco Lulli, François Périer, Annie Girardot, Raffaella Carrà, Gabriella Giorgelli

L’HISTOIRE
En 1905, les ouvriers d’une usine de filature contestent leur conditions de travail après la blessure de l’un d’entre eux dans les rouages d’une machine. Leur démarche reste vaine jusqu’à l’intervention du professeur Sinigaglia, un intellectuel de gauche qui les incite à la grève.

Un film d’actualité ?

ANALYSE ET CRITIQUE ( Par Justin Kwedi - )

Dans nombre des meilleurs films de Mario Monicelli, il est souvent question d’un groupe d’individus engagés dans une entreprise vouée à l’échec. Ce sont les cambrioleurs pieds-nickelés du Pigeon (1958), les fêtards malheureux du nouvel an dans Larmes de joie (1960) et les déserteurs de La Grande Guerre (1959). Ces films forment une sorte de tétralogie de l’échec avec Les Camarades, parcourus d’une même veine sociale et humaniste où l’humour sert à atténuer la noirceur. Avec le tournant plus nihiliste de la comédie italienne des années 1970, Monicelli revisitera ce postulat dans une voie plus désespérée où l’entreprise collective est discutable - les putschistes rétrogrades de Nous voulons les colonels (1973) - voire sans but - avec les farceurs dépressifs de Mes chers amis (1975). Les Camarades est encore doté de ce mélange entre espoir et résignation, humour et mélancolie qui caractérise Monicelli. Son scénario (cosigné par Age et Scarpelli) s’inspire d’une grève dure qui secoua une usine textile de Turin à l’ère de l’industrialisation au début du XXe siècle.

L’approche de Monicelli est plus humaniste que politique pour dépeindre les événements...

Pour en savoir davantage, rendez-vous sur notre page Facebook " Au P’tit Seize "

L’Assemblée Générale du P’tit Seize aura lieu le mercredi 05 février à 19h, à la salle des fêtes de St Rivoal.
Et le vendredi 28 février nous projetterons GIRL, un film de Lukas Dhont de 2018, caméra d’or au festival de Cannes.

A bientôt pour inaugurer le nouvel écran installé dans la salle des fêtes par la municipalité.
Michèle, pour le P’tit Seize